Related Links

» submit an item · an event

Dr Hanna Diamond
Dr Hanna Diamond

Press Release - 25 June 2007

Les français répugnent encore aujourd’hui à reconnaître la faiblesse de leur gouvernement de 1940

Les français répugnent encore aujourd’hui à reconnaître la faiblesse de leur gouvernement de 1940 et son incapacité à protéger sa population face à l’invasion nazie.

Fuir Hitler : France 1940 (Fleeing Hitler : France 1940) écrit par le docteur Hanna Diamond, professeur à l’Université de Bath explique que le cabinet français a fuit la capitale sans donner de consignes appropriées aux Parisiens. Plusieurs millions d’habitants de Paris et sa région, y compris des élus locaux et des policiers s’enfuirent de manière désordonnée par voie ferroviaire ou sur les routes.

« Sans vouloir juger, mon point de vue est que la gestion de la situation a été catastrophique, le peuple a été livré à lui-même » dit le docteur Diamond.

Le docteur Diamond a passé trois ans à faire des recherches pour ce livre qui a été publié par Oxford University Press.

Le docteur Diamond dit que depuis la guerre, les français ont occulté l’histoire de l’exode de ces milliers de citoyens du nord de la France et de Paris au moment de la défaite de mai-juin 1940.

Le plus grand nombre de ces réfugiés était des femmes et des enfants qui partirent à pied ou en vélo sur les routes emportant avec eux leurs maigres biens. Ils ont souffert de la chaleur, et ils avaient ni à manger ni à boire.

Le docteur Diamond qui a vécu à Paris et à Toulouse pendant sept ans, dit : « Il y a très peu de travaux qui traitent de cette évacuation massive rarement évoquée et absente de la mémoire collective. »

« Les français étaient terrifiés par les allemands et imaginaient que ceux-ci allaient violer leurs femmes et couper les mains de leurs enfants. Ils crurent jusqu’au dernier moment que leur armée allait gagner la guerre, et ce fut un choc terrible pour eux d’apprendre que les allemands avaient traversé toutes les lignes alliées et menaçaient Paris. »

« On leur a donné des renseignements contradictoires et peu de conseils sur la voie à suivre. Ils se rendirent vraiment compte de la gravité de la situation quand des réfugiés belges, hollandais et des gens du nord de la France arrivèrent dans la capitale et que les fonctionnaires des ministères s’étaient volatilisés. Les résidents des quartiers aisés qui possédaient des automobiles étaient déjà partis aussi. »

« Dans plusieurs villes et villages les politiques locaux et la police avaient fuit laissant leurs concitoyens complètement démunis. »

Le chaos en France tel qu’il fut analysé par Winston Churchill l’a conduit à donner des ordres très stricts aux civils britanniques pour qu’ils ne soient pas pris de panique et restent chez eux si toutefois les allemands traversaient la Manche.

Le docteur Diamond a interviewé environ 25 personnes âgées de 70 à 90 ans à propos de leurs expériences de l’exode, elle a aussi pu consulter des récits personnels et des mémoires. En effet, il existe peu d’archives officielles de cette période la plupart des fonctionnaires ayant abandonné leur poste.

Par contre il existe quelques exemples comme celui de Jean Moulin, préfet à Chartres, qui était déterminé à rester en lieu et place pour abriter et protéger la population.

Elle dit que paradoxalement ceux qui s’étaient enfuis, risquaient plus leur vie que ceux qui étaient restés chez eux, car l’aviation allemande mitraillait les colonnes de fuyards.

« En fait les occupants allemands, une fois que les combats furent terminés, eurent une attitude ‘correcte’. »

« Hitler avait donné l’ordre à ses hommes de persuader les français de rentrer chez eux dans le but de les faire travailler pour le 3e Reich. »

« La plupart des réfugiés sont retournés chez eux en octobre 1940, une faible minorité étant restée en exile. Certains de ces individus allaient fonder les premiers groupes de la résistance. »

Ce travail d’histoire traite de la même période que l’œuvre romancée Suite Française d’Irène Némirovsky.

Pour tous renseignements complémentaires, veuillez contacter Hanna Diamond +44 (0)1225 383975 or +44 (0)1225 835625.

Des exemplaires du livre destinés à la presse sont disponibles au près de Coleen Hatrick et Oxford University Press ou +44 (0)1865 353240.


The University of Bath is one of the UK's leading universities, with an international reputation for quality research and teaching. View a full list of the University's press releases: http://www.bath.ac.uk/news/

topˆ